Marseille en aura mis du temps, à se mettre en ordre de marche pour mieux contrôler les locations saisonnières de courte durée, marché surtout connu pour son enseigne leader : Airbnb, société californienne, installée dans la douce (pour la fiscalité des entreprises) Irlande quant à ses activités européennes.Un outil légal existe pourtant en France : le numéro unique d’enregistrement des logements loués, créé par la Loi pour une République numérique de 2016. Paris, Nantes, Lyon, Toulouse, Lille… s’étaient engouffrés dans la brèche pour tenter de remettre un peu d’ordre dans leurs marchés immobiliers mis sens dessus dessous par la location saisonnière (via Airbnb donc, mais aussi Le Bon coin, Abritel, Booking, la plate-forme chinoise Ali…) et mieux contrôler Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Airbnb à Marseille : la guerre est déclarée – La Provence
Étiqueté avec :

Laisser un commentaire