Les touristes britanniques voulant se rendre en France n’ont plus besoin de justifier d’un motif impérieux depuis vendredi. A la station de Saint-Martin-de-Belleville, les professionnels du tourisme en montagne constatent déjà une reprise de l’activité.

Leur présence se faisait attendre sur les pistes de Saint-Martin-de-Belleville. Les skieurs britanniques n’ont pas pris leurs quartiers d’hiver dans la station savoyarde lors des fêtes de fin d’année, contraints par des restrictions de déplacement mises en place pour ralentir la propagation du variant Omicron.

La levée de ces mesures a été annoncée jeudi 13 janvier par le gouvernement français, au grand soulagement des commerçants de la station. “Nous sommes libérés”, se réjouit Olivier Bertrand, loueur de matériel de sports d’hiver à Saint-Martin-de-Belleville. “C’est une nouvelle que l’on attendait avec impatience puisqu’on avait un manque à gagner important sur les fêtes de Noël, le jour de l’an et surtout cette semaine”, abonde-t-il.

D’ordinaire, la clientèle anglaise représente 30 % de la fréquentation touristique dans cette station des 3 Vallées. Depuis le 16 décembre, les ressortissants britanniques devaient justifier d’un motif impérieux pour entrer sur le territoire français.

Les stations de Savoie et Haute-Savoie, très dépendantes de cette clientèle, ont pu enregistrer des taux d’occupation de l’ordre de “moins 10 %, moins 15 %, moins 20 %” en fin d’année, expliquait le ministre délégué chargé du Tourisme et des PME, Jean-Baptiste Lemoyne.

Un mois après l’instauration de ces restrictions, les portes des stations de ski françaises sont de nouveau ouvertes aux Britanniques sur présentation d’un certificat de vaccination et d’un test PCR ou antigénique de moins de 24 heures. Seuls les non-vaccinés doivent s’isoler 10 jours.

Les hébergeurs n’ont pas tardé à constater le retour de ces vacanciers. “C’est une divine surprise”, se réjouit René Baudinet, propriétaire de l’hôtel Le Lodji à Saint-Martin-de-Belleville. Sur 18 000 euros de réservations enregistrés le jour de la levée des restrictions, 16 000 proviennent de clients britanniques. “Ils reviennent tous et ça fait extrêmement plaisir.”

[embedded content]

Les professionnels attendent beaucoup de la suite de la saison avec la levée de ces restrictions, alors que des incertitudes pèsent autour de la mise en place du pass vaccinal. Mais le retour des Britanniques redonne le sourire au monde de la montagne.

“(Les Anglais) nous disent qu’ils viennent dans les prochains jours et qu’ils reviendront probablement à Pâques. Cette envie de ski est telle qu’ils vont revenir deux fois donc c’est une très bonne nouvelle pour nous”, explique la directrice de l’office du tourisme de Saint Martin-Les Ménuires, Marlène Giacometti.

Pour compenser le manque à gagner, l‘agence Savoie Mont-Blanc prévoit de déployer une vaste opération de communication, soutenue à hauteur de 600 000 euros par les départements de Savoie et Haute-Savoie, destinée à “séduire les Français et les jeunes”. Les vacanciers britanniques génèrent chaque année des retombées économiques qui avoisinent le milliard d’euros dans les stations alpines.

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

“Nous sommes libérés” : grand soulagement dans les stations de ski après l’assouplissement des restrictions po – France 3 Régions

Laisser un commentaire