Marine Le Pen est en campagne dans le Var ce jeudi 20 janvier. Au micro de France Bleu Provence, la candidate à l’élection présidentielle s’est dite “d’accord” avec le maire LR de Marignane qui refuse les cours d’arabe à l’école.

Interrogée sur France Bleu Provence, Marine Le Pen est revenue le refus du maire LR de Marignane d’organiser des cours de langue étrangère à l’école sur le temps périscolaire.

Eric Le Dissès a notamment affirmé : “On est dans une école française, on apprend le français”. 

Marine Le Pen est “tout à fait d’accord avec le maire de Marignane”.

“Je dis la même chose, cela fait longtemps que je demande d’ailleurs la disparition  des ELCO, les enseignements langues et cultures d’origine, qui avaient été conçus au départ quand la France subissait une immigration de travail”.

 “L’idée, c’était que les enfants ne devaient pas perdre le contact avec le pays d’origine car ils avaient vocation à repartir avec leurs parents à l’issue du contrat de travail en question”. 

L’assimilation nécessite de tout concentrer sur l’apprentissage de la langue et de l’écriture en français.

Marine Le Pen

“Renvoyer ces enfants à leur culture d’origine, c’est en réalité le contraire totalement de l’image que je me fais de l’école qui doit être le terreau de l’assimilation”, a ajouté la candidate RN.

Marine Le Pen n’est pas première candidate à la présidentielle à se positionner sur cette question. Eric Zemmour s’est lui aussi prononcé pour la suppression des langues étrangères à l’école.

Le candidat nationaliste va plus loin affirmant que s’il est élu il supprimera les cours d’anglais au primaire pour mettre des heures sur le français et le calcul.  

Le début sur les cours d’arabe à l’école a surgi à Marignane après que la mairie a été sollicite par des parents d’élèves de deux écoles primaires pour mettre en place ces cours dès le CE1. Le maire de Marignane a opposé un refus de “principe”.

Le maire a rejeté la proposition du consulat de l’Algérie basé à Marseille de mandater des professeurs d’arabe littéraire dans l’école Marie Curie et l’école Chave. Selon Eric Le Dissès, “dans ces cours on en profite pour aborder et enseigner la religion”.

Marine Le Pen est dans le Var ce jeudi. La candidate du Rassemblement national est en visite à Fréjus, commune dirigée par le maire RN David Racheline. Un déplacement au cours duquel elle va présenter ses propositions sur la santé. 

Sur France Bleu, la candidate à la présidentielle a présenté les trois grands axes dans son plan pour la santé:
– Réforme de la gouvernance hospitalière qui doit tenir compte de la parole des médecins. Marine Le Pen propose d’associer l’administratif au médical.
– Revalorisation des salaires et recrutement. Les infirmières en France touchent moins que la moyenne européenne.
– Moratoire sur la fermeture des lits.

Marine Le Pen table sur un financement de 20 millions d’euros sur 5 ans financés par un “fonds souverain” et des économies.

Recherche Google News – Cliquez pour lire l’article original

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Marignane : Marine Le Pen, candidate à la présidentielle, opposée aux cours d’arabe à l’école – France 3 Régions
Étiqueté avec :        

Laisser un commentaire