Selon Gérald Darmanin, Marine Le Pen est « la personne la plus dangereuse pour le pays », et sans doute aussi, donc, l’adversaire la plus dangereuse pour Emmanuel Macron. Dans un entretien au Journal du Dimanche paru dimanche 23 janvier, le ministre de l’intérieur attaque frontalement la présidente du Rassemblement national.

« Quand elle dit qu’elle va obliger les juges à prendre des sanctions pénales obligatoires, ce n’est pas possible constitutionnellement : ce serait mettre fin à un principe cardinal de la séparation des pouvoirs. Quand elle évoque l’immigration zéro, ce n’est pas possible techniquement, ni ­souhaitable pour l’avenir de la nation. Si jamais Mme Le Pen arrive aux responsabilités, ce sera la discorde nationale, puis la guerre civile. »

Interrogé sur les propositions d’une autre candidate à droite, Valérie Pécresse, en matière de vidéo surveillance, Gérald Darmanin enfonce le clou : « le sujet n’est pas Valérie Pécresse, mais Marine Le Pen, qui est la plus dangereuse et la plus susceptible de se qualifier au second tour ».

Lire aussi Article réservé à nos abonnés Valérie Pécresse, en Grèce, affiche sa fermeté sur les questions régaliennes

Un bilan contrasté sur la sécurité.

Alors que les différents candidats de la droite à l’élection présidentielle tentent d’attaquer Emmanuel Macron sur l’un de leurs sujets de prédilection, la sécurité, le ministre de l’intérieur tente de défendre le bilan du quinquennat. « Trois grandes avancées sont à mettre au crédit d’Emmanuel Macron », explique Gérald Darmanin. « D’abord, le réarmement sans précédent face à la menace terroriste. (…) Ensuite, le Président a recréé du muscle dans la sécurité grâce à 10 000 postes de policiers et gendarmes supplémentaires. Enfin, il a fait baisser considérablement les atteintes aux biens, les cambriolages, les vols de véhicule… »

Le locataire de la Place Beauvau reconnaît néanmoins certains points faibles dans le bilan de l’exécutif : « les violences contre les personnes dépositaires de l’autorité publique augmentent depuis quinze ans. Il faut continuer à travailler sur ce point. Les violences conjugales augmentent, de 50 à 60 %, car nous mesurons désormais la réalité. Nous avons contribué à libérer la parole ».

Lire aussi Gérald Darmanin annonce la fermeture d’une mosquée à Cannes en raison, notamment, de « propos antisémites »

Le Monde

Recherche Google News – Cliquez pour lire l’article original

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Pour Gérald Darmanin, Marine Le Pen est « la personne la plus dangereuse pour le pays » – Le Monde
Étiqueté avec :        

Laisser un commentaire