Dijon, Angoulême, Saint-Brieuc… La plateforme de location saisonnière publie son palmarès des villes moyennes les moins chères et les plus recherchées en 2021 pour séjourner plus d’un mois.

Alors que les villes moyennes attirent de plus en plus pour vivre ou séjourner, Airbnb a publié le 20 janvier un palmarès des villes les plus abordables sur sa plateforme pour les longs séjours. Selon le site de location saisonnière, sur le troisième trimestre 2021*, la moitié des réservations de Français concernaient des villes moyennes. Ces communes peuvent afficher des tarifs généralement 20 à 30% moins cher par rapport aux grandes villes selon des estimations d’Airbnb sur des séjours de longue durée, à savoir des séjours de plus d’un mois.

“Réputées moins chères, avec plus d’espaces verts et une qualité de vie supérieure, elles attirent de plus en plus les citadins à la recherche d’un nouveau cadre de vie”, ajoute Airbnb.

Les villes moyennes séduisent

La tendance à un certain retour aux sources et à la recherche d’un meilleur cadre de vie s’est également observée sur le marché de la transaction ou sur celui des bureaux, avec une progression des prix à la vente comme à la location, comme par exemple à Cherbourg où les propositions d’emplois ont flambé. Les villes moyennes semblent être des refuges en période de crise sanitaire, là où les grandes villes, trop denses, perdent en attractivité. Les longs séjours réservés sur les plateformes de location saisonnière sont d’ailleurs parfois “l’occasion pour les voyageurs qui hésitent encore à franchir le pas, d’envisager leur nouvelle vie de manière concrète”.

Les particuliers recherchent donc des zones où s’installer pour faire du télétravail ou se reposer après deux ans particulièrement anxiogènes. Et avant de déménager pour de bon, passer un mois en location saisonnière peut aider à se décider et peser le pour et le contre d’un tel changement de vie.

Palmarès Airbnb des villes avec les meilleures réductions

Les propriétaires qui louent sur Airbnb n’hésitent pas à proposer des baisses de prix pour inciter les voyageurs à réserver chez eux pour de longs séjours. L’occasion de découvrir la région et la ville pour un mois ou pour la vie.

1) Angoulême

La ville située à environ 2 heures de Paris en TGV est une des plus abordables selon Airbnb. Avec un prix moyen inférieur à 2.000 euros du mètre carré pour les appartements et pour les maisons, cette ville pourrait séduire les actifs. À la location, le prix moyen observé par MeilleursAgents affiche environ 10 euros du mètre carré. La ville des festivals (BD et du film) se hisse en tête du classement proposé par Airbnb.

Vue des Halles à Angoulême.Vue des Halles à Angoulême.
Vue des Halles à Angoulême. © Unsplash

2) Dunkerque

La ville du Baron Noir, série télévisée retraçant la vie d’un homme politique de gauche incarné par Kad Merad, se hisse en deuxième position dans le classement. Cette ville des Hauts-de-France, proche de la Belgique et ouverte sur le monde grâce à son port international est une des destinations les plus recherchées au 3ème trimestre 2021 sur Airbnb.

À l’instar d’Angoulême, les prix immobiliers pour acheter y sont également inférieurs à 2.000 euros, avec un prix moyen de 1.800 euros du mètre carré à l’achat selon MeilleursAgents et de 10 euros du mètre carré en location.

Vue de Dunkerque.Vue de Dunkerque.
Vue de Dunkerque. © Unsplash

3) Saint-Etienne

L’une des villes les moins chères de France dans les classements du pouvoir d’achat immobilier semble donc attirer pour des longs séjours. Certains voyageurs seraient-ils prêts à s’y installer?

Avec un prix moyen de 1.200 euros du mètre carré pour un appartement et de 1.777 euros pour une maison, Saint-Etienne est une des villes les plus abordables pour l’immobilier. À la location, même constat, elle affiche un tarif situé autour de 10 euros/m².

Située à seulement deux heures de la capitale, la ville a vu ses prix augmenter depuis le début de la crise et le pouvoir d’achat immobilier a baissé d’une pièce en moyenne dans cette ville, selon le bilan 2021 des notaires. Une baisse historique pour Saint-Etienne, même si le pouvoir d’achat immobilier y reste particulièrement important.

4) Dijon

“Dijon est une ville particulièrement dynamique dans laquelle on peut facilement télétravailler grâce aux nombreux espaces de coworking disponibles, le tout en profitant “des plaisirs de la bonne chère””, explique Airbnb.

La capitale de la Bourgogne, située à seulement 1 heure de Paris en TGV, a vu ses prix progresser de 7% en deux ans selon MeilleursAgents pour atteindre une moyenne de 2.387 euros du mètre carré pour un appartement et 2.900 euros pour une maison à l’achat. Il faut compter par ailleurs autour de 11 euros du mètre carré pour une location.

Vue de Dijon.Vue de Dijon.
Vue de Dijon. © Unsplash

5) Le Mans

À moins d’une heure de Paris, Le Mans est une ville particulièrement recherchée. “Parfois surnommé la “ville rouge”, en raison de la couleur étonnante de son enceinte gallo-romaine, datant du IIIème siècle, Le Mans possède de nombreux atouts, notamment la diversité des activités de loisirs: randonnées, vélo, bateau, équitation…”, note Airbnb.

La préfecture de la Sarthe, renommée pour sa célèbre course automobile Les 24 heures du Mans, enregistre une hausse de ses prix immobiliers à l’achat de 13,5% en deux ans selon MeilleursAgents, avec une moyenne comprise entre 1.579 euros du mètre carré pour un appartement et 1.970 euros pour une maison. À la location, le tarif varie également entre 8 et 10 euros du mètre carré selon le type de bien.

6) Le Havre

Le Havre, son port et son patrimoine architectural classé, arrive à la 6ème position. La ville reconstruite par l’architecte de renom Auguste Perret après la Seconde Guerre mondiale offre un cadre de vie agréable face à la mer, accessible en seulement 2 heures de train depuis Paris.

En deux ans, les prix ont augmenté de près de 14% dans cette ville selon MeilleursAgents avec une moyenne de 2.000 euros à 2.200 euros du mètre carré à l’achat. Pour louer, le tarif oscille entre 10 et 11 euros du mètre carré.

Vue du Havre. Vue du Havre.
Vue du Havre. © Unsplash

7) Mulhouse

Accessible en 3 heures depuis Paris, Mulhouse se situe aux portes de la Suisse et de l’Allemagne. Cette commune alsacienne a vu ses prix immobiliers progresser de 6,5% en deux ans, avec une moyenne de 1.100 à 1.700 euros du mètre carré pour un appartement ou une maison à l’achat et autour de 11/12 euros du mètre pour une location. La Cité de l’automobile arrive dans le top 10 des villes les plus abordables pour un long séjour sur Airbnb. Elle arrive d’ailleurs en tête des villes les plus attractives pour s’installer et travailler selon un classement dévoilé par Meilleurtaux et MeteoJob. Orléans et Dijon sont d’ailleurs respectivement classées 2ème et 3ème de ce même palmarès.

8) Limoges, la capitale de la porcelaine

La capitale de la porcelaine n’est pas en reste. En deux ans, ses prix immobiliers ont augmenté de 10%, avec une moyenne à l’achat comprise entre 1.500 euros du mètre carré et 1.700 euros selon MeilleursAgents. Il est possible de rejoindre Paris en 3 heures.

9) Orléans

Située à 120 kilomètres de Paris, la capitale du centre Val de Loire affiche des prix en hausse de 13% en deux ans. La moyenne s’y élève à 2.500 euros du mètre carré pour un achat immobilier. Son solide bassin d’emplois et sa proximité avec la capitale expliquent l’attractivité de la ville.

Vue d'Orléans.Vue d'Orléans.
Vue d’Orléans. © Unsplash

10) Saint-Brieuc

Enfin, en bas du classement se trouve une commune bretonne: Saint-Brieuc. En 2 ans, les prix immobilier y ont augmenté de 8% selon MeilleursAgents, avec une moyenne inférieure à 2.000 euros du mètre carré. Un dénominateur commun à la plupart des villes du classement Airbnb.

La Bretagne a d’ailleurs attiré les acquéreurs post-confinement, désireux de se rapprocher de la mer. La proximité avec le littoral a tiré les prix vers le haut. La Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim) constate d’ailleurs que ces villes “portées par des prix au m² plus bas que la moyenne depuis plusieurs années voient leurs prix “exploser”. C’est le cas à Brest qui connaît une augmentation de +18,4% sur un an, La Rochelle (+14%), Orléans (+13,2%) ou Le Havre (+12,2%) tandis qu’à Marseille les prix augmentent de +6,6%, +6,2% à Rennes, +3,8% à Bordeaux et Avignon qui connait même un léger recul avec -0,7%”.

De quoi donner des idées aux candidats à l’achat ou à la location en 2022, avec une période d’essai en location saisonnière.

Vous souhaitez déménager? Retrouvez tous nos conseils pour votre recherche immobilière, à l’achat comme à la location.

Sur le même sujet

* Nuitées réservées entre le 01/07/2021 et le 30/09/2021 par des voyageurs français.

Marion Marten-Pérolin

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Airbnb dévoile un palmarès des villes moyennes les moins chères pour des séjours de longue durée – BFM Immo

Laisser un commentaire