C’est une figure emblématique et respectée du monde agricole qui s’est éteinte vendredi dernier à l’âge de 74 ans. La volonté d’entreprendre et l’esprit d’initiative ont toujours animé Guy Schneiter durant sa riche carrière professionnelle. Ce fromager de formation, plongé par atavisme dès son plus jeune âge dans le bain de la transformation laitière, est même qualifié de précurseur par ses pairs et par la grande famille de l’agriculture régionale qu’il a, en quelque sorte, révolutionnée.

Précurseur dans la conservation du lait

Avec ses deux frères, Dominique, décédé en mai 2020, et Jean-Marie, il reprit la fromagerie créée par ses parents à Clerval juste après la guerre. Guy Schneiter contribua à ouvrir une nouvelle voie dans la conservation du lait en incitant les producteurs à s’équiper de tank et en allant le collecter directement dans les fermes. Un dispositif inédit qui a rapidement séduit une grande quantité de producteurs laitiers et favorisé le développement économique et salarial de l’entreprise familiale.

L’autre élément essentiel qui a permis à la plus grosse fromagerie du Doubs de l’époque de prospérer, c’est le tempérament dont faisait preuve Guy Schneiter. Un négociateur de prix du lait honnête et aguerri qui avait su s’attirer la confiance des agriculteurs car il était un homme de parole. Et créatif. Il fut également le premier dans le Doubs à conditionner le lait en briques.

Deuxième producteur français de cancoillotte

L’atelier de production de Clerval, essentiellement dédié à l’emmental, fut racheté, en 1996, par la coopérative vosgienne l’Ermitage. Toujours entreprenant, Guy Schneiter ne tarda pas, en 2004, à s’investir dans un nouveau projet. La société « Fleuron des Gourmets », qui devint le deuxième producteur français de cancoillotte. Toujours basé à Clerval. Qu’il céda, en 2017, à la coopérative d’Aboncourt (Haute-Saône) dirigée par un ancien de la fromagerie de Clerval.

À son épouse Françoise et à ses trois fils, Grégoire, Albéric et Brice, notre journal présente ses sincères condoléances.

La cérémonie religieuse sera célébrée ce mercredi 26 janvier, à 14 h 30, en l‘église Saint-Martin des Chaprais, à Besançon.

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Doubs. Décès de Guy Schneiter, figure du monde agricole – Est Républicain
Étiqueté avec :    

Laisser un commentaire