Publié le 3 févr. 2022 à 8:43Mis à jour le 3 févr. 2022 à 15:18

C’est un programme gagnant-gagnant. Airbnb n’a pas toujours bonne réputation dans les métropoles et les sites touristiques, accusé d’assécher le marché de la location pour les habitants permanents au profit d’offres saisonnières aux vacanciers plus rentables. Pointée du doigt, limitée dans son développement par certaines municipalités comme Paris, qui bride les durées de location, Airbnb travaille son image tout en explorant de nouveaux terrains de jeu : les territoires ruraux, ceux-là mêmes qui ont été dopés par la crise sanitaire et par la relocalisation du tourisme. Pour les heureux lauréats de ce programme triennal de mécénat baptisé « Patrimoine et Tourisme local », lancé en novembre dernier avec la Fondation du patrimoine , c’est une aubaine.

La place centrale de Roybon, dans l'Isère, avec sa statue de la Liberté

La place centrale de Roybon, dans l’Isère, avec sa statue de la LibertéCommune de Roybon

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Quand Airbnb s’intéresse au patrimoine rural – Les Échos

Laisser un commentaire