Mercredi 2 mars, des employés de Méribel Alpina, l’exploitant des remontées mécaniques de la station, se sont mis en grève pour réclamer une hausse des salaires.

Un grand soleil brille sur la Savoie et les Trois Vallées ce mercredi 2 mars, mais une partie des remontées mécaniques de la station de Méribel sont à l’arrêt. En effet, une partie du personnel de Méribel Alpina, l’exploitant des remontées de la station, est en grève. Les salariés réclament une hausse des salaires. 

“Ils ont déjà eu une hausse de 3% de leurs salaires au mois de janvier, mais ils voulaient 1,3% en plus pour aboutir à une hausse de 4,4%”, explique Pierre Didio, secrétaire général départemental du syndicat FO. Il est venu soutenir les grévistes. Selon ce syndicaliste, les salariés d’Alpina Méribel exigent une hausse totale de 4,4% de leurs salaires pour compenser les négociations qui n’ont pas eu lieu l’hiver dernier à cause du Covid et ainsi “rattraper” l’inflation. 

“L’employeur a fait un effort et il ne manque pas grand-chose en plus pour que les salariés soient satisfaits”, estime Pierre Didio. 

Sur le front de neige de Méribel, environ 70 salariés de Méribel Alpina sont en grève selon FO. À la mi-journée, le syndicat estimait également que seules cinq remontées mécaniques sur les 25 du domaine étaient ouvertes au public. 

Sur son site internet, la mairie des Allues, qui abrite la station de Méribel, indique la circulation sur le domaine est “fortement perturbée”. Un geste commercial a été fait puisque les forfaits “vallée de Méribel” seront valables sur l’ensemble du domaine des Trois Vallées ce mercredi 2 mars. La mairie note aussi qu’il est toujours possible de rejoindre la station de Méribel depuis Bride-les-Bains via le télécabine de l’Olympe. Le télécabine de Saulire permet ensuite de rejoindre les pistes de Courchevel. 

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Des salariés de la station de ski de Méribel en grève, plusieurs remontées mécaniques à l’arrêt – France 3 Régions

Laisser un commentaire