Ce mercredi 3 mars, Eric Zemmour était invité des Matins présidentiels de franceinfo. Mais le candidat de Reconquête ! a fait faux bon au journaliste Marc Fauvelle, qui l’a recadré en direct.

C’est un aléa que tous les journalistes redoutent. Ce mercredi 3 mars, Eric Zemmour devait participer à la septième édition des Matins présidentiels sur franceinfo. Mais le prétendant à l’Élysée n’est pas venu passer son grand oral au micro de Marc Fauvelle. “Hier, en fin d’après-midi, l’équipe du candidat a fait savoir à franceinfo que finalement, c’est non, plus de ‘Matins présidentiels’, plus de face-à-face non plus. Avec les auditeurs, nous dit-on, le candidat a besoin de faire une pause dans sa campagne, a rapporté le journaliste à l’antenne.

Abandonné par son invité, alors que le rendez-vous était “pris de longue date”, Marc Fauvellle a tenu à faire une mise au point en direct : Pause qui ne l’a pas empêché d’aller répondre aux questions d’une chaîne de télévision hier soir ou donner une interview à la presse écrite ce matin”, a souligné le journaliste, précisant que c’est “son droit”. Toutefois, l’absence du compagnon de Sarah Knafo questionne Marc Fauvelle : “Mais disons que cette pause interroge, car le positionnement pro-Poutine d’Eric Zemmour divise en ce moment son propre camp, et même ses équipes de campagne”, a-t-il poursuivi.

Le journaliste Marc Fauvelle fait une mise au point en direct après l'annulation de la venue du candidat Eric Zemmour sur franceinfo, le 3 mars 2022.
© Capture d’écran franceinfoLe journaliste Marc Fauvelle fait une mise au point en direct après l’annulation de la venue du candidat Eric Zemmour sur franceinfo, le 3 mars 2022.

Après une entrée fracassante dans le baromètre, la dynamique Zemmour s’essouffle

À moins de 40 jours de la présidentielle, “y a-t-il un trou d’air autour d’Eric Zemmour ?” a interrogé Marc Fauvelle, annonçant qu’un édito sera consacré à cette question dans l’émission. Dans une enquête d’opinion Elabe, publié le 1er mars, Eric Zemmour est crédité de 14% d’intention de vote, derrière Emmanuel Macron (25%) et Marine Le Pen (17%) au premier tour de la présidentielle. Toutefois, au second tour, l’écart se creuse entre Emmanuel Macron (57.5 %, +2) et Marine Le Pen (42.5 %, -2), et de très loin face à Eric Zemmour (65,5 % contre 35,5 %).

Crédits photos : Denis Guignebourg / Bestimage

A propos de


Recherche Google News – Cliquez pour lire l’article original

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

VIDÉO – Éric Zemmour plante Marc Fauvelle : le journaliste fait une cinglante mise au point – Gala
Étiqueté avec :        

Laisser un commentaire