“Peyragudes et moi avons grandi ensemble” : après 34 années sur la station, Jean-Philippe quitte les pistes – LaDepeche.fr

l’essentiel Entré à la station de ski du Louron le 12 décembre 1988, Jean-Philippe Adam a fait valoir ses droits à la retraite, au terme d’une riche carrière. Retour sur son parcours.

Jean-Philippe Adam prenait ses fonctions le 12 décembre 1988 à la station de ski qui ne deviendra Peyragudes qu’en 1989 et aujourd’hui, en ce mois de mai 2022, il est à la retraite après 34 ans passés sur les pistes. Jean-Philippe nous raconte : « Peyragudes et moi avons grandi ensemble. Je me souviens de ma 1re saison : 4 télésièges, 14 téléskis, un chiffre d’affaires de 3 millions. Depuis, et à ce jour, le parc des remontées mécaniques a été modernisé de façon spectaculaire : 4 téléskis, des tapis, télésièges fixes, débrayables et depuis peu la cerise sur le gâteau : le téléporté Skyvall qui nous relie au pôle touristique de la vallée.

Sans parler en détail des terrassements, neige de culture et de toutes les structures modernes. »
Il ajoute : « ce qui m’a attiré dans ce challenge, c’est l’accueil et la confiance qui m’ont été réservés et déjà, à mon arrivée, les projets envisagés à l’époque me paraissaient énormes, voire irréalisables. »

À l’occasion de la fête organisée pour son départ, Jean-Philippe soulignait le rôle prépondérant joué par Michel Pélieu, président de la SEMAP (société d’économie mixte d’aménagement de Peyragudes) : « C’est vous, président, un peu visionnaire, qui finalement avez rendu tout cela possible ! » ; et pour ses collaborateurs, dont Noël Lacaze, qui fut directeur de la station : « Pour conclure, je tiens à remercier de tout mon cœur mon équipe des remontées mécaniques ainsi que tous les membres des autres services de la station avec qui j’ai eu personnellement de très bonnes relations et également tous les partenaires, les ESF et le Ski-Club. »

Aujourd’hui, à Loudenvielle, Jean-Philippe Adam profite pleinement de ces grandes vacances bien méritées : pêche, rando, vélo, et au-delà de son village et de sa vallée : voyages.
 

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Laisser un commentaire